PLAIDOYER TOUS POUR LE PROTOCOLE DE MAPUTO – La Présidente du RFLD reçue par S.E. Madame Adidjatou MATHYS, Ministre du Travail et de la Fonction Publique du Bénin

Une délégation du RFLD a été reçue en audience aujourd’hui Jeudi 11 Novembre 2021 au Ministère du Travail et de la Fonction Publique du Bénin. Tout comme le soleil manifeste sa gloire à son zénith, l’étoile des femmes doit indubitablement briller. Et ça, la Présidente du Réseau des Femmes Leaders pour le Développement (RFLD), Madame Dossi Sekonou Gloria AGUEH et son équipe ont conscience et en font d’ailleurs leur cheval de bataille.

Dans le cadre du «Projet Tous pour le Protocole de Maputo » mis en œuvre par le RFLD, et financé par l’Agence Suédoise de Développement et de Coopération Internationale (SIDA) à travers Equality Now, un plaidoyer pour l’inclusion des femmes dans le processus politique et les sphères de prise de décisions a été mené pour un environnement 50/50.

C’était pour la Ministre Adidjatou MATHYS, une très belle occasion de s’imprégner dans un premier temps des domaines d’interventions du RFLD, un réseau de femmes, Membre de la Coalition de Solidarité des Femmes Africaines (SOAWR) qui réussit à se faire une place sous le soleil des grands réseaux de promotion des femmes à travers ses actions à forts impacts dans la République et au-delà, puis dans un second temps de s’informer des actions déjà entreprises dans le cadre de l’exécution du projet « Tous pour le protocole de Maputo », une initiative d’envergure nationale.

« Département du zou, de l’Ouémé, Plateau et le département des Collines : Ce sont là, les départements du Bénin qui ont reçus déjà les empreintes du projet « Tous pour le protocole de Maputo » a déclaré la première autorité du RFLD à la Ministre Adidjatou MATHYS. A l’en croire, le RFLD n’est pas à ses premières preuves, elle l’a bien notifié en portant à la connaissance de l’Autorité Ministérielle les domaines d’intervention du RFLD. « Le RFLD intervient dans plusieurs domaines à savoir, l’espace civique, droits des femmes, justice économique, engagement civique, paix et éducation », a martelé LA Présidente.

RFLD CIVICUS ACHPR Side Event on Shrinking of Civic and Democratic Space – Focus on Eswatini and Benin

With support from CIVICUS, RFLD is organizing two side events.

This side event will be held on the sidelines of the 69th Session of the African Commission on Human and Peoples’ Rights. These discussions will enable civil society actors and human rights defenders to interact with the sub regional and human rights system, with particular emphasis on the African human rights system. These side events will take into account thematic such as freedom of association and assembly, human rights regional instruments and mechanisms. There is an obligation to promote and respect human rights, which is the responsibility of States, and RFLD, CSVR, ICNL, and CIVICUS are there to sound the alarm when states do not comply with the treaties they have ratified.

  • DAY 1 (GMT+0) —– Tuesday 16 November 2021

TIME

ACTIVITY

FACILITATORS

15H:00 – 15H 10

Opening Ceremony

Dossi Sekonou Gloria AGUEH

Chairperson RFLD

Dr Paul Mulindwa

Campaign Officer CIVICUS

15H:10 – 16H 00 Session 1

Shrinking civic space and the promotion of human rights: background, challenges and the way forward 

Discussion

Hon. Remy Ngoy Lumbu

Chairperson ACHPR

16H:00 – 17H 00 Session 2

How to engage the African Commission of Human and Peoples’ Rights (ACHPR)

Discussion

Hon. Remy Ngoy Lumbu

Chairperson ACHPR

17H : 00 – 18H 00 Session 3

Human Rights Situation in Benin : current state – challenges – perspectives

Discussion

Melanie Sonhaye Kombate

Programme and Advocacy Director

18H : 00 – 19H 00 Session 4: 40th anniversary of the African Charter on Human and Peoples’ Rights : Current state – Challenges – perspectives – lessons learnt

Discussion

David Sohou / Vital Tchokpodo

Phd candidate – Assistant University of Abomey Calavi

  • Day 2—- Thursday 18 November 2021

TIME

ACTIVITY

FACILITATORS

15H:00 – 15H 10

Opening Ceremony

Dossi Sekonou Gloria AGUEH

Chairperson RFLD

Dr Paul Mulindwa

Campaign Officer CIVICUS

ICNL Representative

CSVR Representative

15H:10 – 16H 00 Session 1

Shrinking civic space and the promotion of human rights: background, challenges and the way forward 

Discussion

Hon. Remy Ngoy Lumbu

Chairperson ACHPR

16H:00 – 17H 00 Session 2

How to engage the African Commission of Human and Peoples’ Rights (ACHPR)

Discussion

Hon. Remy Ngoy Lumbu

Chairperson ACHPR

17H : 00 – 18H 00 Session 3

Human Rights Situation in Eswatini : current state – challenges – perspectives

Discussion

Corlett Letlojane, HURISA
18H : 00 – 19H 00 Session 4: 40th anniversary of the African Charter on Human and Peoples’ Rights : Current state – Challenges – perspectives – lessons learnt

Discussion

Ms Lungile Mnisi: CANGOs – Eswatini  

Communiqué RFLD – CIVICUS on Human Rights and Civic Space

Réseau des Femmes Leaders pour le Développement (RFLD) in collaboration with CIVICUS will conduct a Regional Capacity Building Activities on Human Rights and Civic Space to increase the capacity of CSOs to engage with African Union mechanisms. RFLD and CIVICUS are firmly committed to promoting human rights and media freedom.

The training will update, familiarize, and equip civil society groups, bloggers, and journalists through advocacy (submission of public statements before the African Commission and ACERWC Sessions and formal submissions to the Conference of State Parties of the Kampala Convention), submission of complaints, litigation or the use of special mechanisms to address particular human rights violations. 

The specific goals of the activities are to : (1) Increasing women’s rights and youth activists, HRDs and journalists knowledge of the operations of the African Commission to enhance their ability to demand protection and promotion of their rights at national level; (2) Supporting organizations and individuals in their countries to take up cases before the African Commission and link with other groups working on litigation before the African Court; (3) Understanding the operations of the African Union, its human rights mechanisms, and to understand the relevance of developments at these mechanisms for national human rights regimes and the public.

The activities to be conducted are:

(1) Training Workshop for civil society organizations on understanding AU human rights system and mechanisms;

(2) Training Workshop with media actors to understand application of regional instruments;

(3) Interactive Webinar on Human Rights Dialogue (Guest : Hon. Rémy Ngoy Lumbu, ACHPR Vice-President, Special Rapporteur on Human Rights Defenders and Focal Point on reprisals in Africa).

For more information, please contact RFLD Secretariat at admin@rflgd.org or +22962537480

Paul Mulindwa, Advocacy and Campaigns Officer – CIVICUS at paul.mulindwa@civicus.org

Visit our platforms:

RFLD

www.rflgd.org
www.facebook.com/rfldorg
www.twitter.com/rfldorg
YouTube: RFLD TV

CIVICUS

www.civicus.org

https://web.facebook.com/CIVICUS

http://www.twitter.com/CIVICUSalliance

Magazine RFLD: Droits et Egalité des Sexes au Bénin

Ce document a été publié par le Réseau des Femmes Leaders pour le Développement. Cette publication a été produite dans le cadre du projet sur l’inclusion des Femmes et Filles à influencer le processus de révision, le contenu et les résultats de Pékin +25 au Bénin », financé par UAF AFRICA.

Le projet vise à mobiliser, réunir et diriger l’engagement des femmes, des filles et des personnes non-binaires africaines dans les processus et les forums d’examen de Pékin +25 afin de garantir que les engagements des forums sur l’égalité entre les générations tiennent compte des besoins, des aspirations et des ambitions uniques des Africaines dans leur diversité. Son contenu relève de la seule responsabilité du RFLD et ne reflète pas
nécessairement les vues de Urgent Action Fund Africa.

Les droits des femmes promus à travers Beijing doivent être une réalité concrète dans nos Etats africains. La marche a été longue, des avancées ont été notées ; mais il reste une marge importante de manœuvre pour assurer une justice sociale, des droits fondamentaux (santé, éducation, travail) aux femmes.

Nous sommes convaincus que la prise en compte des recommandations de cette présente aideront à favoriser la réalisation des attentes d’égalité exprimées à Beijing il y’a 25 ans.

Appel à Candidatures – Programme de l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique près le Bénin

ADEMO -II.png

SÉLECTION DES PARTICIPANTS POUR ADEMO II (LES ATELIERS DE LA DÉMOCRATIE)

———————————–Veuillez partager l’information dans vos réseaux pour donner l’opportunité aux citoyen(e)s dans les 12 départements du Bénin de bénéficier de ce programme


I. SÉRIE DE FORMATIONS SUR L’ENGAGEMENT CIVIQUE ET LA COMMUNICATION NON VIOLENTE


Le Réseau des Femmes Leaders pour le Développement (RFLD) en collaboration avec Social Watch Bénin, Women EdTech, US- Benin Women Alumni Association (USBWAA), et le Centre d’Études Sociologiques et de Science Politique (CESPo) organiseront une série de formations dans les douze départements du Bénin.

Ces formations sont financées par l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique près le Bénin.

Les formations seront menées dans 12 Villes (Cotonou – Porto Novo – Ouidah –– Bohicon – Savalou – Lokossa – Azovè – Pobè – Parakou – Natitingou – Kandi – Djougou).

Elles contribueront à renforcer la voix et la participation des jeunes et des femmes à la démocratie à travers le plaidoyer et l’inclusion dans le dialogue et à améliorer leur capacité à maintenir de façon durable la cohésion sociale au Bénin. Lors des formations, les matériels ADEMO «Civics 101» seront utilisés pour autonomiser les femmes et les jeunes en les éduquant et en leur faisant acquérir des compétences et des connaissances pouvant leur permettre de devenir des contributeurs et des citoyens engagés. Les activités accorderont une attention particulière à l’importance de l’égalité des sexes et de l’intégration d’une perspective sexospécifique. Des rapports favorables sur le genre peuvent jouer un rôle crucial dans l’intégration du genre ainsi que dans la sensibilisation aux problèmes publics liés à l’engagement et à la participation des femmes et des jeunes au processus démocratique au Bénin.

L’Ambassade des Etats Unis d’Amérique près le Bénin à travers son accompagnement est convaincue que les jeunes peuvent jouer un rôle de catalyseur dans l’avenir du développement du Bénin en tant que penseurs, innovateurs, agents de changement, pionniers, décideurs et leaders.

II. OBJECTIFS

L’objectif général des formations est de renforcer la voix et la participation des jeunes et des femmes dans la gouvernance par le plaidoyer, la participation et l’inclusion dans le processus démocratique.

Objectifs spécifiques

Il s’agit de :

• accroître la participation, l’engagement, le leadership et les partenariats des personnes handicapées, des jeunes, et des femmes dans l’action citoyenne ;

• développer pour les bénéficiaires, la notion de la démocratie participative ;

• Renforcer les capacités de la société civile Béninoise à responsabiliser le gouvernement et à faire progresser l’égalité des sexes

III. INFORMATIONS AUX POSTULANT(E)S

– Les participant(e)s seront formé(e)s par les Experts sur les Modules suivants: Constitution Béninoise – Pouvoir Exécutif – Pouvoir Législatif – Pouvoir Judiciaire – Décentralisation – Elections – Police Communautaire – Communication Non Violente

– 50 participant(e)s seront sélectionné(e)s par Ville

– La participation aux formations est prise en charge par l’Ambassade

– Les participant(e)s recevront une attestation de participation à la fin des formations

IV. CRITERES DE SELECTIONS

– Être de bonne moralité

– Avoir entre 18 et 40 ans

– Participant(e)s : Jeunes – Femmes – Hommes – Leaders Religieux – Représentants d’ONG – Acteurs Étatiques – Académiciens – Personnes Handicapées

– Être disponible à suivre les trois jours de formations

– Résider ou être à proximité dans une des villes de Formations (Cotonou – Porto Novo – Ouidah –– Bohicon – Savalou – Lokossa – Azovè – Pobè – Parakou – Natitingou – Kandi – Djougou).

– Etre de nationalité Béninoise

NB:

– L’Ambassade veut former 50 personnes par département et nous voulons que les participants vivent dans les zones de formation

– Les participants ont pour obligation d’effectuer des sessions de restitutions deux semaines après avoir suivi les formations

– Les jeunes, les femmes personnes handicapées et les leaders religieux sont encouragés de postuler


V. AGENDA DE SÉLECTION ET FORMATIONS

Dernier délai de l’appel à candidatures: 21 Novembre 2020

23 Novembre – 05 Décembre 2020 : Sélection des Participants

Les participant(e)s sélectionné(e)s seront notifié(e)s durant la deuxième semaine de Décembre

VI. RESULTATS
A travers les formations,

– les capacités de prise d’initiatives des jeunes dans le cadre de la démocratie participative au Bénin sont renforcées ;

– les femmes et des jeunes participent de façon effective et efficace aux plaidoyers pour une meilleure transparence, un engagement civique et une responsabilité plus déterminés ;

– les femmes et les jeunes font preuve d’une communication non violente dans toutes leurs initiatives ;

– les autorités créent un environnement propice au développement des jeunes, en tenant compte de leurs besoins ;

– A travers des programmes de radio et de télévision, un mouvement durable de jeunes leaders s’installe et ces derniers deviennent des agents de changement dans les différentes régions.

Lien pour postuler

Pour postuler, cliquer sur ce lien : www.ademobenin.com/postuler